Adulthood is a myth & Big Mushy Happy Lump de Sarah Andersen

Adulthood is a myth & Big Mushy Happy Lump de Sarah Andersen - Book Lipstick, blog littéraire
7 Juin

Résumé :

Sarah Andersen est, d’après sa propre description, une jeune artiste de Brooklyn vraiment cool. Connue déjà par des millions d’internautes sur FaceBook  pour ses « gribouillages » (traduction littérale de sa page Sarah’s Scribbles), son premier ouvrage, Adulthood is a myth explore avec brio ce que c’est d’être adulte. Avoir la majorité ? Payer ses dettes étudiantes ? Avoir un hobby autre que Wikipédia ? Le mystère reste entier. 

Mais quand est-il de l’ambition ? Travailler ses abdos-fessiers pour être la reine du camping de la Saucisse cet été par exemple? Sarah, elle, a choisi : être un Big Mushy Happy Lump, voilà ce qu’elle souhaite – pour notre plus grand plaisir dans son deuxième ouvrage.

Combattre (et fuir, le plus souvent, avouons-le) ses responsabilités en pyjama: un programme de choc avant un été bien chargé !

Mon avis :

Des billets tout doux pour les jours tristes

Comme beaucoup, j’ai découvert Sarah Andersen via sa page FaceBook. Je me suis souvent surprise durant des soirées entières à remonter sa page en quête de nouveaux dessins. J’ai tout de suite été conquise par son humour, sa simplicité, et ses convictions.

Sarah Scribbles, c’est un peu l’anti-thèse des gurus sur YouTube : une fille sans fard qui essaye de s’adapter à son environnement tant bien que mal. Elle a les mains moites quand un beau garçon lui donne la main, rêve toute la journée du moment où elle se mettra enfin en pyjama et envie ses congénères sportives, à la chevelure soyeuse et au teint parfait parce qu’elles mangent du « kale ». C’est frais, drôle et tendre comme un câlin.

De la difficulté d’exister au plaisir de porter des sous-vêtements coordonnés

Je vous recommande ces deux comics les yeux fermés non seulement parce qu’ils sont à mourir de rire et que vous vous y retrouverez forcément mais aussi pour la variété des thèmes abordés par l’auteure. Que ce soit sa faiblesse pour les cahiers ou la problématique de « trouver sa place » en société, Sarah Andersen parle de tout sans détour et toujours avec humour. Etre une femme, avoir ses règles, présenter son nouveau petit-ami à ses copines ou trouver deux chaussettes de la même couleur (pas de la même paire – poussons pas grand-mère dans les orties) : tout y passe et, pour être franche, ça fait du bien.

Dans son deuxième ouvrage, Sarah Andersen mélange les styles – comics et graphic novel : en bref, elle mélange texte et BD pour évoquer un peu plus en détail certains sujets pour un rendu vraiment sympa.

Encore de l’Anglais ?

Oui, niveau toujours abordable soit dit en passant, mais cette fois une traduction existe ! En tout cas pour son premier livre et pour son site ! Vu que je suis super cool, voilà le lien Français et Anglais de ses gribouillages (sans oublier sa page Facebook Sarah’s Scribbles)

Bémole ?

Etant une grande fan(/stalkeuse) des billets de Sarah Andersen, j’ai retrouvé, surtout dans son deuxième ouvrage, pas mal de billets qui avaient déjà été publiés sur son site ou sur sa page. Ça ne m’a pas gênée plus que ça appréciant l’auteure et son travail, mais si vous comptez en faire un cadeau, renseignez-vous tout de même avant !

PS : si vous aimez son travail, son calendrier personnalisé vient de sortir !

Du dilemme des cheveux courts ou cheveux longs en passant par le mystère du café décaféiné, Sarah Andersen vous fera rire aux éclats – bonne humeur assurée ! Un bonheur à lire et à relire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ca va vous plaire ! ...dans la catégorie BD

Nos réseaux sociaux