J’ai toujours cette musique dans la tête de Agnès Martin-Lugand

J’ai toujours cette musique dans la tête de Agnès Martin-Lugand - Book Lipstick, blog littéraire
18 Mai

Résumé :

Vera et Yanis, Yanis et Vera. Le couple que tout le monde envie, qui a tout réussi en dix ans de relation, leur bonheur est au beau fixe. Parents de trois enfants, amoureux comme au premier jour, rien ne pourra jamais les séparer. Enfin ça c’était avant que l’avenir professionnel de Yanis soit en danger. Luc, le frère de Vera, refuse encore une fois un projet important pour Yanis. Celui-ci démissionne pour créer sa propre entreprise. Frère et soeur ne se parle plus et Véra donne un soutien sans faille à Yanis au détriment de son frère. Tristan, un homme riche et potentiel client de Yanis, investit sur lui et sur son talent de créateur. Avec ce nouveau projet, Tristan dans les parages, et leur vie sociale devenue quasiment inexistante, le jeune couple ne pourra pas sortir indemne de cette situation.

Mon avis :

Si vous lisez régulièrement le blog, vous savez que j’aime bien Agnès Martin-Lugand. (Avec un presque coup de coeur pour Entre mes mains le bonheur se faufile depuis peu). Cependant, ce livre n’a pas été à la hauteur de mes attentes. Le style, l’écriture et l’histoire ne m’ont pas transportée.

Le style et l’écriture :

Habituellement, le style léger et sans détails ne me dérange pas quand il s’agit d’Agnès Martin-Lugand. J’avais tellement adoré ces précédentes histoires, que l’écriture et le style me semblaient passé au deuxième plan. Je n’ai jamais eu l’occasion de m’y attarder en tout cas. Dans ce livre j’ai l’impression qu’on tourne un peu en rond. Du coup, tout m’a paru trop simple, pas assez décrit. Je ne sais pas trop quoi ajouter de plus pour ce passage. Principalement, il manque des descriptions.

L’histoire :

Il y a du pour, il y a du contre. L’histoire d’amour de Véra et Yanis vend du rêve. Ils ont trois enfants, sont heureux en ménage depuis dix ans. Mais à cause de l’histoire principale, la dégringolade de leur couple fait peine à voir. Et honnêtement on se demande même pourquoi ça « part en vrille ». Un chouïa de communication et ça aurait été réglé. Mais non, ça traine sur des pages et des pages et le dénouement final est presque trop rapide. C’est bien dommage.

Vous l’aurez compris, ce livre ne m’a pas transcendée. Je continuerais à lire ses livres cependant car les 4 autres m’avaient convaincue, et aussi car j’ai lu de bonnes critiques sur sa toute dernière sortie il y a un peu plus d’un mois. Je ne vous conseille donc pas ce livre pour « commencer » avec Agnès Martin-Lugand mais plutôt Les gens heureux lisent et boivent du café et entre Mes mains le bonheur se faufile qui sont des petites pépites, vraiment !

Vous connaissez l’auteure ? Vous avez aimé celui-là ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ca va vous plaire ! ...dans la catégorie Féminin

Nos réseaux sociaux